Canot fluvial

La réalisation de la coque reprend la technique traditionnelle d’un moule et de l’application de résine.

Une fois que la coque est prête, les lames – réalisées par découpe du panneau UPB – sont collées. 

Une gravure est réalisée sur  le liseré de proue babord, qui est également une lame de panneau UPB, d’épaisseur différente.  

La quille et le galbord sont protégés. Le bordage est d’abord teinté puis vernis.